Accueil > Réalisations > Réalisations 2008-2009 > Ecole de Hodar 2009 > Embouche ovine : les résultats !

Embouche ovine : les résultats !

samedi 23 janvier 2010, par André Petithan

L’article d’Abdoulaye Diallo donnait toutes les indications sur le projet d’embouche ovine.

JPEG - 175.2 ko

Nous sommes maintenant en mesure de donner des précisions quant au résultat financier de l’opération.

Ces données ont été récoltées et transmises lors de notre voyage de décembre 2009 par M. Mamadou Diop, instituteur à Hodar.

Ce projet a été entièrement financé par l’asbl qui a reçu les fonds de l’institut Saint-Julien-Parnasse, section fondamentale.

Une somme de 251.225 fcfa (383 €) a permis d’acheter 10 béliers qui ont été attribués à dix élèves. Ils ont été achetés le 7 mai 2009 au marché hebdomadaire de Missira sous le contrôle d’Abdoulaye Diallo, de la représentante de la coopérative scolaire et du chargé de projet.

Les bêtes ont été revendues à la veille de la fête de la Tabaski pour une somme de 391.000 fcfa (597€).

GIF - 95 ko

Le bénéfice de 139.775 fcfa (213 €) a été divisé en trois parts égales : une part permettra à l’école d’acheter des fournitures scolaires, une part dédommagera les éleveurs, la troisième part augmentera le capital du projet qui sera donc de 297.815 fcfa (454 €).

Lors de la réunion de clôture du projet 2009, il a été décidé que cet argent servira à l’achat de mil pour renforcer le capital sans aucune dépense. Le mil sera revendu au mois de juin afin d’acheter de nouveaux béliers.

1 Message

  • Embouche ovine : les résultats ! Le 27 janvier 2010 à 15:37, par Idrissa DIALLO

    Clin d’oeil sur un fascinant projet.
    Au-delà de sa mission instructive,l’école est aussi le lieu d’apprentissage du civisme qui installe chez l’apprenant les compétences à mettre en oeuvre pour l’édification d’une cité épanouie et prospère dans laquelle le culte de la paresse sera banni au profit de l’effort constructif.Sous la conduite éclairée d’ acteurs dynamiques,les élèves du paisible patelin de Hodar ont fondé quelque chose de fantastique.
    Nous nous inclinons avec amour et abnégation devant le goût de l’effort,empreinte indélébile de notre adhésion à la citoyenneté active et responsable.
    Vous conviendrez avec nous que l’apathie pour le travail et la générosité dans l’effort constituent les principaux obstacles à tout progrès social.
    L’école n’est-elle pas incontestablement la fabrique dans laquelle on doit forger un citoyen ?
    Lorsqu’il nous arrive de découvrir des hommes animés d’un combat pour l’édification d’un espace de qualité dont l’excellence est la marque distinctive,nous ne pouvons que nous mettre à genou et saluer ces héros tapis dans la pénombre.Bravo à toute la communauté de Hodar:vous avez le vent en poupe.Et tels des laboureurs au bout du guéret,les terres défrichées de Hodar sont dans vos mains afin que vous pérennisiez la récolte de l’excellence.
    Aussi empruntons-nous la flûte de la bergère pour chanter les généreux donateurs.
    Malem-auder ci kanam rek.
    Idrissa Diallo.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don