Accueil > Réalisations > Réalisations 2008-2009 > Soins de santé 2009 > Évaluation du projet Mutuelle de santé

Évaluation du projet Mutuelle de santé

vendredi 15 octobre 2010, par Papa Diop

Un projet évalué

Les congés scolaires s’achèvent, les portes des écoles s’ouvrent en ce début du mois d’octobre. La seconde phase du projet de mutualisation des élèves de l’école de la commune de Malem-Hodar se prépare. C’est dans cette perspective qu’une rencontre élargie avec différents acteurs notamment la mutuelle de santé, la Commune, l’Inspection de l’éducation, le centre de santé, les directeurs des écoles, les associations des parents d’élèves, les organisations de femmes, a été conviée pour tirer le bilan de la première année d’activité et de dégager des perspectives pour la deuxième phase.

A l’intention des nouveaux directeurs d’école et des nouvelles associations des parents d’élèves, une présentation du projet a été proposée notamment les raisons de sa conception, les origines des fonds et les modalités de son exécution.

Un exposé du Gérant de la mutuelle sous-tendu par un commentaire d’un document-bilan des coûts des affiliations par écoles et par mois ont permis d’édifier les participants sur les résultats chiffrés de la première année d’exécution .

Le deuxième volet de son intervention sera axé sur le bilan négatif en valeur. Selon le responsable, l’affiliation des élèves aura entraîné une perte de 33,33 % de la valeur reçue soit en valeur relative d’environ 400 000 Francs CFA. Cette perte est due en grande partie à une gratuité des tickets de consultation utilisés considérablement par les apprenants de la commune.
En 2010, le coût des tickets payés au centre de santé aura coûté à la mutuelle plus de 200 000 F.

Cependant ce bilan négatif cache une satisfaction réelle. L’objectif de la mutuelle était de faire sa promotion avec cette première expérience. Cet objectif est en grande partie atteint d’après le gérant.

L’intervention des participants (parents d’élèves et enseignants) se résume en une totale satisfaction des résultats obtenus. Beaucoup de parents ont pris la parole pour relater des cas précis de prise en charge de leurs enfants par la mutuelle dans le cadre du projet qu’ils ne pourront jamais supporter.

Pour les promoteurs du projet, les administrateurs locaux de l’ASBL, les objectifs attendus se résument ainsi :
- faciliter l’accès des élèves au centre de santé.
- préparer les parents pendant 2 à 3 ans à affilier eux- mêmes leurs enfants.
- promouvoir la structure auprès des populations.
L’aspect pédagogique a été atteint dans la mesure où les parents sont tous d’accord pour une augmentation de leur contribution.

Le deuxième point inscrit à l’ordre du jour commençait à être aborder au moment où les ténèbres gagnaient la cour du CEM de Malem-Hodar, après une coupure inattendue du réseau électrique. La description de la situation des nouvelles donnes va introduire les débats. Deux nouvelles créations d’écoles dans deux quartiers de la Commune (à Tawa Keur El Hadji et à Mbadianène) renforcent la carte scolaire communale. Une projection d’un effectif global de 1450 élèves est attendue dans les six écoles que compte la circonscription.

Malem-Auder dispose pour cette deuxième année une enveloppe correspondante à l’affiliation d’environ 450 enfants si les modalités d’exécution sont maintenues.

L’augmentation des effectifs et l’insuffisance des fonds disponibles devaient amener les participants à des propositions concrètes pour aborder la deuxième phase du projet. Ainsi unanimement les décisions ci-après ont été retenues.

- Les tickets de consultation restent gratuits pour les élèves affiliés
- Le coût de l’affiliation augmente de 300 francs CFA par élève et par année (2400 à 2700 francs)
- Une augmentation de la contribution des parents qui passent de 1000 à 1500 francs par élève et par année
- La photo sera supportée par le parent d’élève
- La carte de membre sera fournie par la mutuelle de santé
- Les affiliations commencent en même temps que les prestations de soins
- Le processus de l’affiliation se résume ainsi :

  • un versement de 1500 francs à la mutuelle
  • un dossier comprenant un certificat de scolarité en vigueur dument signé par un des Responsables des établissements, une photo pour les nouveaux ou l’ancienne carte pour les anciens.

Les fonds d’appui seront versés intégralement le lundi 18 octobre sous forme d’avoir à la mutuelle.

Au terme de la rencontre qui aura duré deux tours d’horloge, les parents d’élèves projettent dès l’évaluation de la deuxième phase du projet d’adresser des requêtes à Malem-Auder pour trouver des financements allant dans la même orientation que ce projet-ci.

A court terme, des demandes seront adressées à la Vision mondiales et aux Autorités de la Commune de Malem Hodar pour compenser le déficit financier pour une prise en charge totale des élèves intéressés.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don