Accueil > Réalisations > Réalisations 2012 > Maraîchage Suxali Goxbi > Formation en maraîchage

Formation en maraîchage

samedi 10 novembre 2012, par Cheikh Abdou Khadre Dieylani CAMARA

Les photos des formations se trouvent ici

Formation théorique (9/11/2012)

Ouverture de séance

L’ASBL Malem-Auder Sénégal, dans le cadre de ses objectifs de formation et d’accompagnement des groupements de femmes, a organisé une séance de formation en capacitation en maraichage pour le GIE SUXALI GOXBI le vendredi 9 Novembre 2012 à la case foyer de Malem-Hodar.

La séance de formation a été ouverte vers 10h30 par M. Maurice SARR responsable de l’ASBL, sous la présence de Papa DIOP, Gora Mbaye SECK et de Cheikh Abdou Khadre Dieylani CAMARA, M. CISSE , Ramatoulaye NDAO et les femmes du groupement.

C’est dans une chaleur intense que les femmes ont fait cette formation. Même étant à l’abri du soleil, la chaleur continuait de faire suer l’assistance. Néanmoins, les femmes ont suivi cet apprentissage avec beaucoup d’attention. Certaines sont venues à mains nues, d’autre avec un bébé au dos pour montrer leur détermination.

La formation des femmes

La formation commence, M. CISSE de l’agriculture interroge les femmes sur leur expérience de la culture maraichère. Cependant, aucune femme parmi elles n’avait fait une culture hors-saison. Connaissant cela, M. CISSE divise le groupe de 18 femmes présentes en deux équipes avec chacune une secrétaire, qui doit rapporter les réponses des groupes sur les procédures de cultures du piment, tomate…

JPEG - 69.5 ko

Stylo et bloc-note à la main (distribués par l’ASBL) chaque femme fait sa confidence à la secrétaire du groupe ou l’exprime par écrit soit en « wolofal » (écriture en wolof) ou en français.

Ces ateliers de 15mn, ont à la fin révélé que les femmes ont aussi une connaissance en exploitation de la terre. Ces expériences partagées au cours de leur discussion ont même facilité le travail de de M. CISSE qui leur a expliqué de manière plus approfondie et détaillée les techniques modernes de l’agriculture hors-saison.

Pour vérifier leur compréhension M. CISSE et son collègue interrogent les femmes, en leur posant des questions auxquelles elles répondent devant l’assistance.

Ce procédé de questions/réponses a permis au formateur de conclure que les femmes ont bien compris la partie théorique. Et il projette de revérifier le 10/11/2012, par la pratique, toute la connaissance acquise.

Formation pratique 10/11/212

Pour donner une valeur à la théorie, il faut la pratiquer.

Les femmes du GIE SUXALI GOXBI l’ont bien compris. En effet, suite à la partie théorique de leur formation, elles se mettent au travail dès 9h.

Cette pratique visait à vérifier si la formation théorique a été bien assimilée.

Cette formation est également encadrée par M. Abdou Karime CISSE Chef du Service Départemental de Développement Rural (SDDR).

Pelle, pique, râteau… à la main, les femmes se lancent dans le travail. Le soleil renvoie une chaleur intense mais les femmes animées par une détermination forte, croient fermement au développement de leur localité et montrent leur savoir faire.

JPEG - 232 ko

Pour répondre à la question : pourquoi cette volonté ardente ? certaines m’ont informé que ce projet leur a permis d’avoir une occupation qui, leur permet de venir en aide leur propre famille.

En outre, elles ont confié à Ramatoulaye NDAO leur parole, pour répondre à la question de l’importance de cette formation. Au cours de notre interview avec Ramatoulaye, celle-ci a magnifié ce geste de l’ASBL Malem-Auder, une geste d’une importance capitale qui a beaucoup changé leur vie. Car cette formation leur a permis de changer leur méthode de travail et a permis à toute les femmes de s’améliorer.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don