Accueil > Réalisations > Réalisations 2013 > Stage de formation de moniteurs

Stage de formation de moniteurs

samedi 6 avril 2013, par Gora Mbaye Seck

(Des photos de cette formation se trouvent ici)

REPUBLIQUE DU SÉNÉGAL

MINISTÈRE DE LA JEUNESSE

RÉGION DE KAFFRINE

AECES Kaolack

Rapport sur le stage Initial de Formation de Moniteurs de Collectivités Éducatives

Le département de Malem-Hodar a tenu son stage pratique de Formation de Moniteurs de Collectivités Éducatives du 23 au 30 Mars 2013 à l’Ecole Mor Ndiama KA de Malem Hodar.

Ce stage a permis à l’’AECES (Association des Encadreurs de Collectivités éducatives du Sénégal) en partenariat avec l’ASBL MALEM-AUDER(Association sans but lucratif belgo-sénégalaise) de former pendant huit jours en internat de jeunes sénégalaises et sénégalais très engagés à développer du Sénégal en passant par leur localité : quartier, village, communauté rurale, commune, département et région.

Ce présent rapport s’articule autour des points suivants :

I. STATISTIQUES

Encadrement
Directeur Moniteurs diplômés Cuisinières Percussionniste
Homme 03 03 00 01
Femme 00 01 02 00
Total 03 04 02 01
Stagiaires
Sexe Nombre
Homme 14
Femme 14
Total 28

Le stage était dirigé par le Directeur Mame Libasse Diop qui est le Président de l’AECES au niveau national venu de Dakar, de l’Adjoint Pédagogique Abdoulaye Faye Directeur de l’AECES de Mbacké, membre de l’AECES nationale venu de Mbacké dans la région de Diourbel et le reste de l’encadrement vient de l’AECES de Kaolack.

L’approche genre a été respectée puisque les femmes étaient égales aux hommes et étaient très déterminées durant la formation.

II. LE PROJET ÉDUCATIF

Le projet éducatif est un plan d’action rédigé par l’œuvre organisatrice ou l’état. C’est un ensemble de choix d’orientations, d’aspirations, destinés à guider une action éducative.

Il est aussi la traduction de l’intention éducative de l’état en termes d’objectifs à atteindre.

L’élaboration du projet éducatif tient en compte de la loi d’orientation de l’éducation 91-22 du 16 février 1991.

Le thème que l’état a proposé est :
« La contribution des collectivités éducatives pour la promotion des valeurs civiques ».
Le sous thème : « La formation d’un nouveau type d’homme »

III. LE PROJET PÉDAGOGIQUE

C’est un plan d’action mis en place par l’encadrement et son élaboration tient aussi compte des moyens humains, matériels et financiers pour la réalisation des objectifs.
L’exploitation de ce projet pédagogique donne naissance à un projet d’activité ou projet d’animation.

IV. LE PROJET D’ACTIVITE OU PROJET D’ANIMATION

C’est l’ensemble des activités à mener pour l’atteinte des objectifs que s’est fixée la collectivité éducatif.

V. DIFFICULTÉS

Des difficultés ont été notées :

  • Obtenir la demande d’ouverture au niveau l’Inspection régionale de Kaffrine
  • Avoir l’effectif projeté qui était de quarante stagiaires
  • Rassembler les participations individuelles à hauteur de 30 000F par stagiaire
  • Budget très limité
  • Payer intégralement les membres de l’encadrement

VI. PERSPECTIVES

  • Contribuer à la promotion des valeurs civiques.
  • Participer à la formation du nouveau type d’homme (sénégalais)
  • Continuer la formation en organisant un stage pratique durant les vacances
  • Organiser un patronage durant les grandes vacances qui permettra aux stagiaires de faire la pratique et surtout inculquer des valeurs civiques aux enfants et élèves.

Ce stage théorique est une innovation dans le Département de Malem Hodar et sera la contribution de tous les stagiaires à la promotion des valeurs civiques et à la formation du nouveau type de Sénégalais chère au président de la République du Sénégal.

Le stage est clôturé par la remise des ATTESTATIONS par l’Inspecteur Régional de la Jeunesse de Kaffrine.

Sur les 28 stagiaires (22) ont eu « BON STAGE » et (06) « STAGE SATISFAISANT » sous la présence de Monsieur Abdoulaye Diallo.

Après la théorie il reste la pratique qui sera suivie de l’’écrit afin d’obtenir le diplôme de moniteurs de collectivité éducatives qui est un diplôme d’ETAT.

L’AECES et l’ASBL Malem-Auder viennent de participer à la politique éducative de l’état du Sénégal à travers ce stage et ne devra être que le premier pas sur le long chemin que nous avons à parcourir pour encadrer des millions de jeunes et construire le Sénégal de DEMAIN.

Le maître d’oeuvre : Gora Mbaye Seck

La maîtresse d’oeuvre : Seynabou Ndao

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don