Accueil > Malem-Hodar > Activités à Malem-Hodar > Formation des bénéficiaires de projets Malem-Auder

Formation des bénéficiaires de projets Malem-Auder

samedi 13 avril 2013, par Abdoulaye Diallo

Les mercredi 27, jeudi 28 et vendredi 29 Février 2013, Malem-Auder a organisé une formation des bénéficiaires de projets (écoles et groupements) sur l’organisation et la gestion à la case foyer des femmes de Malem-Hodar .

Étaient présents à cette rencontre environ 35 personnes.

La formation, modérée par l’administrateur chargé des projets, était assurée par le responsable du service départemental de développement communautaire, Madame Dior Diakhaté.

Après avoir décliné l’objectif qui consiste à renforcer les capacités de nos partenaires et de créer un creuset de mise en réseau pour une mutualisation des expériences dans une solidarité communautaire ambiante, la formatrice a expliqué la méthode de travail.

Il s’agit de faire la présentation en exprimant ses propres attentes de la formation qui se résument par la volonté de perfectionner la gestion de leurs entreprises pour être plus efficace et de repousser ainsi les limites de l’ignorance. Il s’agit également d’améliorer leur approche d’élaboration et d’exécution des projets proposés à Malem-Auder.

Chaque question soulevée a fait l’objet d’un travail de groupe avant d’être stabilisée en plénière.

Ainsi trois catégories de questions ont été retenues :

  • Quels sont concepts et éléments caractérisant une organisation ?
  • Quels sont les outils de gestion ?
  • Quel est le rapport entre production et gestion ?

Ces questions ont amené à se préoccuper des concepts de communauté, d’entreprise, d’entrepreneur et de ses fonctions, de projet et des éléments qui le définissent, de la vente, du client et de ses attitudes,...

Les personnes en formation se sont approprié des outils de planification pour organiser une structure, pour commander, pour coordonner, pour contrôler la caisse et pour dresser un inventaire.

L’accent a été mis sur la commercialisation des produits, l’écoulement et l’étude du marché.

Par ailleurs de fortes recommandations ont été mises en évidence :

  • Démultiplier la formation au niveau de chaque organisation représentée par son bureau respectif.
  • Pérenniser les rencontres entre bénéficiaires pour mieux clarifier l’approche entreprise et la question du développement communautaire.
  • Accompagner les paquets de projets d’une formation avec un spécialiste pour rompre avec l’informel et l’amateurisme.
  • Trouver une formation sur la gestion des conflits pour les organisations bénéficiaires.

Abdoulaye Diallo, administrateur chargé des projets

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don