Accueil > Réalisations > Réalisations 2008-2009 > Ecole de Hodar 2009 > Suivi du potager de Hodar

Suivi du potager de Hodar

dimanche 20 juillet 2014

L’école de Hodar, El Hadj Ibrahima Khoredia Kâ, bénéficie d’un potager scolaire depuis 2009. L’expérience montre que ce potager fonctionne bien et apporte à l’école de Hodar un début d’autonomie, par exemple en matière de fourniture scolaire.

Le rapport qui suit a été rédigé par M. Moustapha Ndiaye en juin 2014 et couvre quasiment l’année scolaire 2013-2014.

L’effectif de l’école durant cette année s’élève à 156 élèves dont 97 garçons.

VariétéQuantité consomméeQuantité vendueRetombées financières
Gombo 47,75 kg 21425 cfa
Salade 122 pieds 117 pieds 22875 cfa
Aubergine 65,5 kg 10950 cfa
Oignon 30 kg 98,75 29050 cfa
Tomate 700 cfa
Oseille 5475 cfa
Goyave 7000 cfa
Pain de singe 12500 cfa
Poivron 200 cfa

Remarques :

  • On constate que certaines cultures n’ont pas été consommées, faute de cantine scolaire.
  • Le potager a permis durant l’année de concrétiser les apprentissage des enfants.
  • La pratique de l’agro-écologie permet déjà de voir une amélioration de la qualité.
  • Les retombées financières ont permis de prendre en charge les déplacements et restauration des élèves de CM2 lors d’activités socio-culturelles.
  • Un soutien financier a également pu être apporté à l’organisation du daara préscolaire.

Difficultés :

  • Des attaques de nématodes (plus précisément des méloidogynes) ont beaucoup affecté les plants de tomates, poivrons, aubergines.
  • La goyave est un nouveau fruit dont la vente n’a pas été simple mais qui a permis de nettement améliorer l’alimentation des enfants.

Solutions :

Face a ces attaques, divers traitements ont été essayés et nous espérons que les acquis en agro-écologie (notamment l’utilisation des feuilles d’acacia en sous-couche de culture) permettra de progresser dans la lutte contre ce parasite.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don