Accueil > Malem-Hodar > Activités à Malem-Hodar > Malem-Auder Sénégal rend compte...

Malem-Auder Sénégal rend compte...

mercredi 26 novembre 2014, par Papa Diop

Dans un souci de collaboration et de partage avec les acteurs locaux, les Responsables sénégalais de Malem-Auder ont rendu des visites le 14 novembre 2014 au Préfet de Malem-Hodar et à l’Inspecteur de l’Éducation et de la Formation.

Le contenu des discussions ont repris les points contenus ci-dessous.

Rapport des activités de l’année en cours.

Au courant du premier semestre de l’année 2014, des activités ont été effectuées par des membres et sympathisants de Malem-Auder asbl. L’exécution du projet Naatal en partie dans trois écoles élémentaires et l’installation de moulin solaire dans deux localités du département constituent les deux points de ce présent rapport.

1. L’exécution du projet Naatal Ecole Oasis.

Naatal Ecole Oasis est un projet environnemental appliqué dans des établissements scolaires. En effet, ce projet a été réfléchi à la fin du précédent grand projet en 2012 par le groupe sénégalais. Les objectifs de ce projet sont multiples :

  • Protéger six écoles élémentaires avec du grillage qui sera entouré à l’intérieur par trois rangées d’arbres autour du périmètre de chaque école dans les trois prochaines années :
  • Former les enseignants et quelques membres de la communauté en agro écologie pour instaurer une agriculture saine sans pesticide ni engrais chimique ;
  • Doter un potager scolaire à chaque école élémentaire pour tendre vers une autonomisation financière des écoles ;
  • Doter de fours économiseur de bois pour lutter contre le déboisement ;
  • Doter de poubelles aux écoles pour cultiver la collecte et le recyclage des ordures chez les apprenants.

Depuis janvier 2013, la partie belge de Malem-Auder recherche les fonds pour assurer le financement du projet qui se chiffre à 26.227.500 cfa pour les six écoles élémentaires ciblées.

L’ensemble des formations ont été déroulées en décembre 2013 et janvier 2014.

Depuis mars 2014, le financement de trois écoles a été acquis permettant un début des travaux sur le terrain. En avril 2014 une délégation belge de onze membres et le groupe naatal sénégalais ont fraternisé durant deux semaines dans les villages abritant le projet.

En participant aux travaux, les 400 mètres de grillage de l’école élémentaire de Goudié (Commune Sagna) ont été posés par le groupe naatal et la communauté.

L’aspect interculturel du séjour 2014 des belges a été aussi une occasion de s’activer autour du jeu et de la découverte de la culture sénégalaise.

Le séjour aura permis à une délégation de lycéens de Malem Hodar de visiter des localités telles que Djiémane, un centre agro écologique dans la zone de Mbour et Gorée, site historique.

L’exécution du projet se poursuit avec la plantation de 1200 arbres autour du périmètre de chaque école. Les communautés se sont engagées dès le début du projet à prendre en charge la main d’œuvre non qualifiée dans le cadre des travaux de maçonnerie, la plantation et l’entretien des arbres plantés.

L’implication des agents des Eaux et Forêts de Malem-Hodar a permis un renforcement des capacités des enseignants et des communautés mais aussi de mener une sensibilisation continue sur l’importance du projet à travers des visites de terrain.

Pour rappel, les écoles élémentaires de Goudié, Mbarocounda, Matar Ndao de Diam-Diam et Mbancouma (sises dans la Commune de Sagna), Delby (Commune Dianké Souf), Léwé (Commune Ndioum Ngainth) sont les établissements scolaires ciblés par le projet Naatal Ecole Oasis.

2. Le projet de moulins solaires.

Depuis avril-mai 2012, un groupe d’étudiants canadiens du Collège de Sherbrooke de Québec appuie Malem-Auder à satisfaire des demandes d’organisations de femmes en moulins solaires.

En avril 2014, à l’instar de l’année écoulée, un groupe d’une dizaine d’étudiants canadiens et leurs encadreurs ont construit deux moulins solaires aux bénéfices de deux localités : Médina Niahène (Commune Sagna) et Imine Dine (Commune Malem Hodar).

Du 29 avril 2014 au 04 mai 2014, la délégation s’est évertuée à monter les moulins du soleil qui ont débuté à fonctionner. Le partenariat constitue en 2015 avec une révision de version. Des moulins moins énergivores et plus performantes seront livrés en avril-mai 2015 dans des villages du département.

3. Les perspectives.

Les perspectives de Malem-Auder à court terme se présentent comme suit :

  • La vulgarisation des constructions voûtes nubiennes à Malem Hodar avec la construction du siège de la structure après l’obtention d’une parcelle auprès de la commune de Malem Hodar ;
  • Accompagner l’ONG Hydraulique Sans Frontière à réussir le projet de forage à Diam-Diam à la suite d’une convention de partenariat ;
  • Voyage sud / nord d’une délégation de six personnes en Belgique pour rencontrer les bailleurs potentiels, les membres et sympathisants en mars –avril 2015 ;
  • Le renforcement des projets déjà financés et la continuation du projet Naatal.
SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don