Accueil > Auderghem > Activités > Allocution de M. Maurice Sarr

Allocution de M. Maurice Sarr

dimanche 18 octobre 2015, par André Petithan

Voici une allocution prononcée à l’occasion de la soirée sénégalaise du 3 octobre 2015.

http://www.malem-auder.org/sons/MauriceSarr2015.mp3

Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, honorables invités, sympathisants et membres de Malem-Auder,

La traditionnelle journée de rencontre du souper sénégalais est une
occasion du CA sénégalais de s’adresser solennellement aux différents
acteurs de Malem-Auder en Belgique. D’abord pour vous remercier et
ensuite les encourager à s’investir davantage dans le but d’atteindre
nos objectifs communs.

Cette année, les interventions des administrateurs sénégalais seront
synthétisées dans cette présente allocution que l’ai l’honneur et le
privilège de prononcer. Je transmets les salutations et les amitiés
d’Abdoulaye DIALLO, de Ramatoulaye NDAO et de Papa DIOP qui sont à mes côtés ainsi que tous les autres acteurs locaux de la structure au
Sénégal.

Le début du deuxième trimestre de l’année 2015 a coïncidé avec une
visite de travail de responsables sénégalais chez-vous. J’espère que
vous vous souvenez de ces deux semaines de travail et de rencontres très riches. Cette présente réunion est une belle occasion de réitérer nos vifs remerciements à toutes les familles qui nous avaient accueillis et au premier rang la sœur Priscilla, à qui nous souhaitons longue vie et bonne santé, à la communauté scolaire de Saint-Julien-Parnasse, à tous nos bailleurs et donateurs, nos compatriotes sénégalais de la Belgique, en tête, son Excellence l’Ambassadeur et son équipe.

Le projet voyage Nord /Sud est certes coûteux pour une structure aux
ressources limitées mais une cogestion d’une structure nécessite des
rencontres périodiques entre responsables. Les visites Sud/Nord ou
Nord/Sud restent un outil efficace et indispensable pour évaluer les
actions menées, pour définir des orientations. Les capacitations reçues
par les responsables durant ces séjours sous forme de sessions de
formation sont d’un apport important dans le travail de tous les jours.
Des efforts importants et des moyens conséquents ont été dégagés par la structure cette année pour continuer le travail entamé depuis fin 2013, je veux nommer le projet « NAATAL ECOLE OASIS ».

Après les phases formation, sécurisation des écoles ciblées avec du
grillage, la saison hivernale dernière a vu la plantation de centaines
d’arbres le long des périmètres des écoles sur trois lignes. En accord
avec les communautés villageoises, des formations de mise en place de pépinières au sein même des écoles ont été décidées en début d’année et, au mois de mai 2015, les pépinières de certaines écoles étaient en mesure d’être replantées. Les rapports du service technique affichent au total 1619 arbres plantés durant les cinq jours avec une participation de 97 membres des communautés dont 57 femmes.

Le travail de suivi continue et les communautés marquent un intérêt au
projet et mettent en place les dispositifs de suivi interne dans presque
toutes les écoles.

Par ailleurs, dans le cadre des périmètres potagers des femmes, un
important travail de redynamisation des investissements a été fait. En
effet, depuis janvier 2015, des systèmes goutte-à-goutte plus performants ont renforcé les rendements de production des GIE
(Groupement d’Intérêt Economique) SUXALI GOXBI et de DEGGO, ces deux GIE se trouvant dans la commune de Malem Hodar.

Nos perspectives à cours terme s’articulent autour de deux projets :

Le projet « Liggéeyal wèr gi yaram » signifiant littéralement « Travaille pour la santé » est une émanation d’une communauté villageoise, celle de Hodar consistant en l’appui à construire une case santé en voûte nubienne, à former trois personnes pour assurer les premiers soins de santé et à équiper la structure en matériel de base.

Le travail de ramassage des pierres sauvages a commencé et les
constructions vont démarrer incessamment. Un partenariat de formation est en phase d’être finalisé avec le Médecin-Chef du District de Malem-Hodar qui pilote le secteur de la santé dans la zone.

La construction d’un siège dans la commune de Malem Hodar est le
deuxième projet.

En effet, depuis 2012, une parcelle de 1500 mètres carrés de surface a été attribuée par le conseil municipal de Malem-Hodar pour y construire des locaux servant de lieux de travail et de rencontre avec les partenaires locaux de Malem-Auder. Dans les jours à venir, le travail de construction de deux voûtes nubiennes va démarrer.

Depuis un an, le périmètre a déjà été reboisé. Toutes ces actions salutaires, Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs, ont été possibles financièrement grâce à vos actions bénévoles de récolte de fonds témoignant de votre engagement et votre détermination au service de la solidarité internationale.

Permettez-moi pour terminer de décerner une mention spéciale aux
différentes personnes notamment les femmes qui assurent la restauration [ce soir]. (Vous savez que la restauration constitue mon domaine de prédilection ! ).

Si le souper sénégalais a un grand succès depuis des années c’est grâce à la qualité et à la quantité des repas servis.

Soyez-en remerciées Mesdames les restauratrices, mes chères partenaires !

Je vais au nom de tous mes collaborateurs d’ici, prendre congé de vous
en vous souhaitant un excellent repas et surtout en vous invitant à ne
pas oublier de m’envoyer ma part de tout ce qui est préparé pour que je puisse bien démarrer ma rentrée scolaire prochaine.

Bonne soirée à toutes et à tous ! Et à bientôt, Inch Allah !!!

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don