Accueil > Les brèves > Lutte biologique contre l’aflatoxine

Lutte biologique contre l’aflatoxine

mardi 28 janvier 2014

Au Sénégal, la lutte biologique engagée depuis 2010 contre la présence de l’aflatoxine dans l’huile d’arachide dans le bassin arachidier vient de livrer ses premiers résultats.

L’expérimentation a permis de réduire le taux d’aflatoxine de 90 % sur les graines, dans les champs et les aires de stockage. Pour Ablaye Ndiaye, Chef de la Division semences et législation de la Direction de la protection des végétaux, “ce résultat, fruit d’une méthode scientifique connue sous le nom de ‘Aflasafe Sn01’, est basé sur l’utilisation d’un champignon non toxique mis en compétition avec une souche dite virulente qui produit plus d’aflatoxine pour en diminuer le taux dans les graines d’arachide dans les champs.”

Hautement cancérigène, nuisible chez l’homme et l’animal, l’aflatoxine est une mycotoxine produite par des champignons proliférant sur des graines conservées en atmosphère chaude et humide. A la suite de ces résultats, un atelier organisé en novembre 2012 à Dakar a permis de démarrer le processus de vulgarisation de la lutte biologique au Sénégal et au Sahel. L’objectif est de faire en sorte que l’arachide produite dans la zone sahélienne réponde aux normes actuelles de 2 à 3 milligrammes par graine exigées sur le marché européen.

Source : http://spore.cta.int

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don